Le fonctionnement des dons à l’église

Pourquoi fait-on la quête ?

La quête est un geste de solidarité et de communion des catholiques pour la vie de leurs paroisses. L’argent collecté à cette occasion permet de faire face aux charges de  fonctionnement d’une paroisse : chauffage, éclairage, entretien et réparation des bâtiments, fleurissement de l’église, documentation, etc.
Ressource vitale pour les paroisses, la quête a un sens liturgique : au moment de l’offertoire, pendant que le prêtre présente le Pain et le Vin à l’autel, les fidèles font don par la quête d’une partie du fruit de leur travail.

Combien donner pour la quête ?

Le montant de la participation à la quête relève bien évidemment d’un choix personnel et des moyens financiers de chacun. Toutefois, à titre indicatif, il est conseillé de donner par personne au moins 2 € lors de chaque quête, afin de permettre à sa paroisse d’assumer ses dépenses. On compte environ 60 quêtes par an : 52 dimanches et 8 solennités et fêtes.

Grâce à la quête prélevée, si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 66 % de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Cela vous permet par exemple de donner 360 € par an (soit 30 € par mois) pour un coût réel de 122,40 € après déduction fiscale.

Il ne faut pas confondre la quête avec le Denier de l’Eglise

La quête est la contribution d’une communauté à la vie de sa paroisse.
Le Denier de l’Eglise n’est pas destiné à l’activité des paroisses. Il finance la rémunération de tous ceux, prêtres et salariés laïcs, qui servent quotidiennement la mission de l’Eglise. Il est donc géré par le Diocèse.