« Il était une fois quatre individus qu’on appelait :

Tout le mondeQuelqu’unChacun— et Personne

Il y avait un important travail à faire.

Et on demande à Tout le mondede le faire.

Tout  le mondeétait persuadé que Quelqu’un le ferait.

Chacunpouvait l’avoir fait, mais en réalité Personnene le fit.

Quelqu’unse fâcha car c’était le travail de Tout le monde !

Tout le mondepensa que Chacunpouvait le faire.

EtPersonnene doutait que Quelqu’unle ferait…

En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun

Parce que Personnen’avait fait ce queQuelqu’unaurait pu faire. »

 

Moralité

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,

Il serait bon que Chacunfasse ce qu’il doit faire,

Sans nourrir l’espoir que Quelqu’unle fasse à sa place…

Car l’expérience montre que généralement on ne trouvePersonne !

 

Conclusion

Je le partage à Tout le mondeafin que Chacunpuisse l’envoyer à Quelqu’un

Sans oublier Personne