Informations hebdomadaires du 29° dimanche du TO – Dimanche 21 octobre 2018

Catégories : Actualités,Infos hebdomadaires

COMMENT ÉVANGÉLISER ?

  « Dans l’action évangélisatrice de l’Eglise, il y a certainement des éléments et des aspects à retenir. Certains sont tellement importants que l’on aura tendance à les identifier simplement avec l’évangélisation. L’on a pu ainsi définir l’évangélisation en termes d’annonce du Christ à ceux qui l’ignorent, de prédication, de catéchèse, de baptême et d’autres sacrements à conférer. Aucune définition partielle et fragmentaire ne donne raison de la réalité riche, complexe et dynamique qu’est l’évangélisation, sinon au risque de l’appauvrir et même de la mutiler. Il est impossible de la saisir si l’on ne cherche pas à embrasser du regard tous ses éléments essentiels. » Evangelii Nuntiandi, Saint Paul VI 

Il existe cependant quelques points communs à toutes les méthodes qu’il est important de rappeler :

-Toute action d’évangélisation doit être un acte de foi en Jésus sauveur : foi dans le fait que la personne évangélisée est sauvée en Jésus, humilité en reconnaissant que lui seul (et non moi pauvre missionnaire) réalise ce salut ;
-L’authentique action d’évangélisation ne peut-être mue que par l’amour pour la personne, donné au nom du Christ Jésus : elle est donc nécessairement accompagnée de charité, compassion, écoute, gratuité, bienveillance, service… Elle est rigoureusement respectueuse de la liberté de la personne à qui l’annonce est faite, la foi proposée;
-la fécondité de l’évangélisation, souvent cachée, suppose de la part du missionnaire, un acte d’espérance, en l’action de l’Esprit-Saint dans la vie des personnes rencontrées. Cette espérance doit impérativement être soutenue et nourrie par la prière et éventuellement aussi le jeûne ;
-l’union à la vie de l’Eglise : pour attirer dans le corps du Christ il faut soi-même être membre de ce corps du Christ ; toute action d’évangélisation doit donc être entreprise en union avec l’Eglise et ses représentants locaux (paroisse, communauté..).

  Le Pape François, aux prêtres de Sicile, en septembre dernier à rappelé : « Allons à la rencontre des gens avec la simplicité de ceux qui veulent les aimer avec Jésus dans le cœur, sans projets pharaoniques, sans enfourcher les modes du moment. À notre âge, nous avons vu tant de projets pastoraux pharaoniques … Qu’ont-ils fait ? Rien ! Les projets pastoraux, les plans pastoraux sont nécessaires, mais comme un moyen d’aider la proximité, la prédication de l’Evangile, mais en eux-mêmes, ils ne servent à rien. La voie de la rencontre, de l’écoute, du partage c’est la voie de l’Eglise. »

Download (PDF, 1.9MB)

Auteur :Admin