Informations hebdomadaires du dimanche du Baptême du Seigneur – dimanche 13 janvier 2019

Catégories : A ne pas rater (page !),Actualités,Infos hebdomadaires

« Un rameau sortira de la souche de Jessé, pèrede David, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement (intelligence), esprit de conseil et de force, esprit de connaissance (science) et de crainte du Seigneur qui lui inspirera la crainte du Seigneur (piété). » (Isaïe11, 1-3).

  Jésus vivait en plénitude de l’Esprit Saint, par la confirmation nous recevons le même héritage, et nous sommes appelés a renouveler cet accueil de l’Esprit Saint dans nos vies, à demander l’effusion du Saint Esprit. On peut être effrayé et se dire que la vie selon l’Esprit serait réservé à des élites. C’est en fait méconnaître l’action de l’Esprit Saint lui-même. Dieu n’attend jamais que nous soyons parfaits ou très élevés dans la vie spirituelle pour se donner à nous et nous aider à avancer. Qu’y a-t-il à faire, comme pour “amorcer la pompe” ? Il s’agit en fait d’ouvrir son cœur :

-Tisser une relation avec Dieu par la prière personnelle. Le bxCharles de Foucauld définissait la prière comme « parler à Dieu en l’aimant ». D’autres saints diront qu’il s’agit de parler à Dieu comme un ami parle à son ami, et lui faire confiance. On peut ainsi, par exemple le soir, remercier Dieu pour ce qu’il nous a donné de vivre dans sa journée, lui demander pardon pour ce qui a été manque d’amour et lui offrir ce que l’on connaît de la journée du lendemain.
-Chercher à aimer davantage, en vérité et concrètement, son prochain, c’est-à-dire celui qui se fait proche de moi, que je l’aime déjà ou que j’aie du mal à l’aimer. Ste Mère Térésa avait la conviction que les plus petits gestes, même anodins, ont une grande valeur pour le Royaume de Dieu.
-Se savoir mis au combat et percevoir que l’Esprit Saint est un allié que l’on peut implorer : Les combats pour aimer davantage ; pour vivre dans la vérité, la justice, le respect infini de soi-même et de toute personne, sans jamais faire de l’autre “une chose” ; pour entretenir une relation à Dieu et témoigner simplement de ce qui nous anime.
-Aimer l’Église et chercher à vivre en unité avec elle. L’Église ne se réduit jamais à sa hiérarchie. L’Église est d’abord le rassemblement de tous les baptisés. Un chrétien confirmé est donc membre de l’Église, Église que le Christ a aimée et continue d’aimer en lui donnant l’Esprit Saint. Il s’agit alors à notre tour d’aimer l’Église, même si l’on perçoit de graves déficiences. Il s’agirait d’aimer l’Église comme sa mère : on l’aime quoi qu’il arrive
-Choisir un des dons de l’Esprit-Saint. Et le demander à Dieu, inlassablement.  Père Ignace
 
Auteur :avm