Informations hebdomadaires et veillée de prière

Catégories : A ne pas rater (page !),Actualités,Infos hebdomadaires

  À plusieurs reprises, la Bible nous exhorte à développer notre relation avec le Seigneur Jésus. Ainsi, la vie chrétienne, ce n’est pas seulement le reconnaître comme Sauveur et Seigneur, c’est aussi VIVRE avec lui. Être enracinés dans sa Parole, ancrés dans sa vérité. Mais Dieu nous demande aussi d’être reconnaissants.

Dans l’évangile de ce dimanche, à cet étranger, Jésus reconnaît la foi et la foi qui fait entrer dans le Royaume de Dieu, la foi qui sauve : « Jésus lui dit : ‘Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé’ » (Lc.17, 19).  Pourquoi ? La seule raison de cette reconnaissance d’une foi qui sauve non seulement le corps mais l’âme, semble être la gratitude que le samaritain exprime.

  Nous réjouir de ce qui a été, de ce qui est et de ce qui sera nous permet de rester ancrés dans la fidélité de Dieu. Nous ouvrons nos yeux à ses bienfaits, nous découvrons Dieu dans les petits instants que nous ne voyons peut-être pas d’ordinaire.

Comme Jésus qui a remercié Dieu avant la multiplication des pains, le miracle vient quand nous savons être reconnaissants.

Mais surtout, le fait de cultiver une attitude de gratitude nous rapproche du cœur de Dieu et nous permet de mieux apprécier son amour et sa fidélité.

Mon défi pour vous aujourd’hui : prenez un carnet ou votre smartphone et notez au moins dix choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant(e), puis remerciez le Seigneur pour elles.

6 clés pour mettre la gratitude au cœur de sa vie (Père pascal Ide)

1. Reconnaissez un bienfait que vous avez reçu aujourd’hui. Ce peut être la parole ou le geste d’une personne, la beauté d’un paysage, etc.
2. Prenez conscience de sa gratuité. C’est-à-dire de ce que vous avez reçu ce bienfait sans nulle obligation de retour.
3. Détaillez ce don gratuit. Décrivez-en au moins cinq caractéristiques concrètes en vous y attardant.
4. Goûtez la paix et la joie. Voire l’amour, que cette description du don éveille en vous.
5. Sentez monter en vous le désir de faire de même. Ce peut être une parole ou un geste. En retour à la personne qui vous a fait don de ce bienfait ou en cascade à une autre personne.
6. Décidez alors de poser cet acte comme une libre réponse d’amour. Par pure gratitude, sans recherche d’un don en retour, mais par surabondance du bienfait premier que vous avez reçu.

Cette fiche, apprenez-la par (le) cœur ou prenez-la sur votre cœur.

Download (PDF, 2.02MB)

Auteur :Admin