PRIER, COMMUNIER, ANNONCER

« Que votre lumière brille aux yeux des hommes,
pour qu’en voyant vos bonnes actions
ils rendent gloire à votre Père qui est aux cieux. »
Mt 5, 16

« La paroisse Saint Laurent veut  

être une famille unie en Jésus

dans le feu de l’Esprit-Saint,

pour s’engager à annoncer et partager la joie de l’évangile. »

 ECOUTER LA PRESENTATION DE LA VISION

Pourquoi une vision ?

Parce que la vie d’une paroisse, comme toute vie, est plus belle, plus enthousiasmante, plus lumineuse, lorsqu’elle est tendue vers un objectif et un avenir partagés. Une vision :

  • Motive : elle donne du sens. Chacun a une idée claire de sa contribution à la construction de l’édifice.
  • Rassure : nous savons où nous allons, et cela se voit! La confiance est là.
  • Contribue à l’unité : elle oriente toutes les énergies vers la même direction.
  • Aide à la résolution des conflits : Elle fait tiers entre les personnes lorsqu’il y a des décisions à prendre.
  • Permet le discernement : Elle donne des critères pour savoir où sont les priorités et donc aussi ce qu’il ne faut pas faire !

Chacun et chacune ? En quoi cela me concerne-t-il ?

La vision pour notre paroisse comporte, entre un préambule qui rappelle les réalités concrètes de notre communauté paroissiale et un appendice qui détaille certains moyens qui semblent incontournables, un « texte-cœur » qui constitue ce que chacun d’entre nous est appelé à vivre. Une paroisse ne transmet et ne vit que par ce que chacun de ses paroissiens vit : si une paroisse organise des temps de prière mais qu’aucun paroissien ne prie personnellement, cela ne peut pas porter du fruit ; si une paroisse soigne l’accueil à l’entrée des messes mais qu’aucun paroissien ne salue son voisin qu’il ne connait pas, l’accueil n’a aucun sens ; …

Alors oui, la vision pour notre paroisse concerne chacun et chacune d’entre nous. Chacun et chacune est appelé dès aujourd’hui à lire, à méditer, à intérioriser, le « texte-cœur » qui se trouve ci-après afin de se l’approprier et qu’il transforme, avec l’aide de l’Esprit Saint, sa vie quotidienne et sa vie en paroisse. Alors, notre paroisse sera résolument engagée sur le chemin de sa vision, alors notre paroisse sera peu à peu transformée pour devenir de plus en plus rayonnante de la joie du Christ.

Membres de la paroisse Saint Laurent, nous sommes appelés à

  • Nous laisser transformer par la rencontre avec Jésus Sauveur
  • Vivre l’amour fraternel comme dans une grande famille,
  • Accueillir et accompagner vers le Christ Jésus tous ceux qui frappent à la porte de la paroisse,
  • Recevoir et offrir la consolation et la joie de Dieu, avec l’aide de la Vierge Marie,
  • Prendre soin particulièrement des jeunes, des familles et des personnes en souffrance,
  • Témoigner de la joie de l’Evangile en tout lieu.

« Car Dieu a tellement aimé le monde

qu’il a donné son Fils unique,

afin que quiconque croit en lui

ne périsse pas, mais obtienne la vie éternelle. »

Jean 3, 16

 

Premier aspect du « cœur » de la vision pour notre paroisse : Nous sommes invités à la rencontre personnelle de chacun avec Jésus qui nous transforme et transforme notre vie.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour moi ?

Nous avons, avant tout, à désirer cette rencontre et cette transformation, en priorité dans la vie dominicale et la vie sacramentelle. Elles sont à renouveler sans cesse, aussi bien pour les paroissiens que pour leurs pasteurs. Elles peuvent par exemple conduire à :

  • S’engager dans l’adoration perpétuelle
  • Participer au groupe de louange
  • Rejoindre les frères à l’office divin, et aux temps d’adoration proposés en paroisse

Et en paroisse ?

En paroisse, nos actions et décisions doivent tendre à favoriser pour chacun ce désir et cette rencontre avec Jésus. Ce peut être par exemple :

  • UN PARCOURS ALPHA POUR CONNAITRE JESUS DAVANTAGE, y inviter et accompagner
  • DES TEMPS DE PELERINAGE OU DE RETRAITE en paroisse, des temps de prière en paroisse
  • DES TEMOIGNAGES de personnes qui ont vu leur vie transformée par le Christ Jésus

Pourquoi est-ce important ?

  • Parce que nous ne pouvons rayonner la joie de Dieu qu’en le laissant vivre en nous,
  • Parce que notre paroisse ne sera missionnaire que si chacun se laisse sauver par le Christ et vit de l’Esprit Saint,
  • Parce que la foi n’est pas d’abord une idée, ni même une croyance, elle est avant tout relation d’amour avec une personne vivante, Jésus-Christ,
  • Parce que c’est l’action de l’Esprit dans nos vies et non pas seulement nos actions humaines qui témoignent de Dieu.

« À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples :

si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Jean 13, 35

Deuxième aspect du « cœur » de la vision pour notre paroisse : Nous sommes invités à vivre en paroisse l’amour fraternel.

Qu’est-ce cela signifie concrètement pour moi ?

L’amour fraternel n’est pas l’amour « inclinaison » que nous ressentons pour nos amis. C’est l’amour qui découle de notre fraternité comme fils et filles de Dieu et frères et sœurs de Jésus. Pour pouvoir le vivre, nous pouvons :

  • INTEGRER UNE CORDEE PAROISSIALE
  • SE PORTER MUTUELLEMENT DANS LA PRIERE, particulièrement ceux avec qui les relations sont plus difficiles
  • AGIR DE MANIERE INVENTIVE POUR SES FRERES
    • Prendre du temps pour inviter, pour un café, un apéritif, un repas, des personnes que nous croisons à la paroisse et que nous connaissons peu ou mal
      • Penser à prendre des nouvelles des paroissiens que nous savons malades ou en deuil ou à leur envoyer un message de réconfort
      • Arriver un peu plus tôt à la messe ou ne pas partir trop vite pour avoir le temps de bavarder avec ceux que nous croisons toujours en vitesse
      • Mettre plus de chaleur que d’habitude dans le signe de paix que nous échangeons au cours de la messe
      • Saluer nos voisins de messe même si nous ne les connaissons pas, oser leur demander ne serait-ce que leur prénom
  • Eviter de relayer les désaccords paroissiaux dont nous pouvons avoir connaissance

Et en paroisse ?

En paroisse, nous devons veiller à favoriser les temps fraternels, à permettre à chacun d’être connu et reconnu au sein de notre communauté. Cela passe par :

  • PARTICIPER AUX TEMPS FORTS PAROISSIAUX : Dimanche des curieux (mission en septembre), 24h pour Jésus (retraite : milieu d’année) et la fête paroissiale de Saint Laurent (communion fraternelle : fin d’année)
  • ACCUEIL Liturgique des fidèles en demande de sacrements
  • ACCUEIL FRATERNEL :
    • Le partage de temps festifs et de rassemblements : café, apéritifs de fin de messe, repas partagés…
    • La mise en place et le développement d’un service « accueil » pendant les messes
    • L’organisation de co-voiturage pour les personnes ayant du mal à se rendre seules à la messe
    • La mise en œuvre de « services de proximité » pour ceux qui en ont besoin

Pourquoi est-ce important ?

  • Parce que l’amour que nous avons les uns pour les autres est signe de l’amour de Dieu pour chacun
  • Pour répondre à la demande du Christ : « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 34-35)
  • Pour que l’on puisse dire de nous ce que l’on disait des premiers chrétiens : « Voyez comme ils s’aiment ! »

« Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits

en présence des disciples

et qui ne sont pas écrits dans ce livre. »

Jean 20, 30

Troisième aspect du « cœur » de la vision pour notre paroisse : Nous sommes inviter à continuer l’œuvre de Jésus.

Qu’est-ce cela signifie concrètement pour moi ?

« Il y a encore un défi, il y a un espace pour les signes accomplis par nous, qui avons reçu l’Esprit d’amour et qui sommes appelés à répandre la miséricorde. On pourrait dire que l’Évangile, livre vivant de la miséricorde de Dieu, qui doit être lu et relu continuellement, a encore des pages vierges au fond : il reste un livre ouvert, que nous sommes appelés à écrire avec le même style, c’est-à-dire en accomplissant des œuvres de miséricorde. Je vous pose la question, chers frères et sœurs : les pages du livre de chacun de vous, comment sont-elles ? Sont-elles écrites chaque jour ? Sont-elles écrites un peu oui et un peu non ? Sont-elles vierges ? Que la Mère de Dieu nous aide en cela : elle, qui a pleinement accueilli la Parole de Dieu dans sa vie (cf. Lc 8, 20-21), qu’elle nous donne la grâce d’être des écrivains vivants de l’Évangile ; que notre Mère de miséricorde nous enseigne à prendre soin concrètement des plaies de Jésus dans nos frères et sœurs qui sont dans le besoin, de ceux qui sont proches comme de ceux qui sont loin, du malade comme du migrant, parce qu’en servant celui qui souffre, on honore la chair du Christ. Que la Vierge Marie nous aide à nous dépenser jusqu’au bout pour le bien des fidèles qui nous sont confiés, et à nous prendre en charge les uns les autres, comme de vrais frères et sœurs dans la communion de l’Église, notre sainte Mère. » pape François

  • LA PARTICIPATION AUX REPAS DU CŒUR AVEC MAGDALENA 45, peut-être en invitant quelqu’un qui en a besoin.
  • DECIDER DE SOURIRE
  • DECIDER DE ME FORMER A L’EVANGELISATION : Oser la consultation (comme nous y a invité le synode)

Et en paroisse ?

En paroisse, nous devons veiller à favoriser les temps fraternels, à permettre à chacun d’être connu et reconnu au sein de notre communauté. Cela peut passer par :

  • Inviter au Dimanche des curieux ou au parcours Alpha
  • S’ouvrir à la vie du diocèse :
    • S’engager dans la mise en œuvre et participer aux projets des paroisses de ville : procession mariale 8 décembre, chemin de Croix du Vendredi Saint, fête de la Musique
    • Donner de son temps pour les évènements diocésains
  • S’engager résolument dans l’éducation et le service des jeunes et des vocations

Pourquoi est-ce important ?

  • Parce que nous savons que Dieu a donné son Fils pour chacun de nous
  • Pour répondre à la demande du Christ : « Allez, de toutes les nations faites des disciples. » (Mt 28, 34-35)
  • Parce que le Christ nous a appelé a être membre de son corps dans le but de servir et sauver ceux qui étaient perdus