Reprise des célébrations liturgiques

Catégories : Actualités

À une semaine de la Pentecôte, les fidèles catholiques français vont pouvoir retrouver le chemin de la messe dès ce samedi 23 mai. Un décret publié dans la nuit de vendredi à samedi au Journal officiel français acte la reprise des célébrations religieuses en public dans les lieux de culte.

Cela fait plusieurs jours que les messes reprenaient partout en Europe: Autriche, Allemagne, Italie. La France a franchi le pas samedi 23 mai, quelques jours après l’ordre du Conseil d’Etat au gouvernement de lever cette interdiction qu’il estimait être «une atteinte grave et manifestement illégale» à la liberté de culte. 

Les conditions pour opérer ce retour des célébrations sont toutefois précises. Toutes les paroisses devront s’assurer que les fidèles respectent les mesures de sécurité sanitaire, portent un masque et se désinfectent les mains. À l’entrée des églises, synagogues et mosquées, une personne devra aussi réguler les flux pour ne pas dépasser une jauge maximale de fréquentation. Le ministre de l’Intérieur français s’est  réuni vendredi avec les responsables religieux.

Un calendrier gouvernemental qui ne laisse rien au hasard. Dimanche 24 mai marque la fin du ramadan pour les musulmans. Tandis que dimanche prochain, 31 mai, aura lieu la solennité de la Pentecôte. 

Dans un communiqué publié ce samedi matin, la Conférence des Evêques de France se réjouit de la publication d’un décret qui «redonne sa juste place à la liberté d’exercice des cultes». La CEF donne des lignes directrices pour que les conditions sanitaires soient respectées. Les prêtres et les équipes d’animation pastorales auront soin de  «sélectionner avec soin les églises qui pourront accueillir des assemblées dans les semaines qui viennent, de déterminer le nombre de personnes qui pourront y être accueillies, de soigner la communication vers les fidèles notamment, et de s’assurer de disposer des équipes et des matériels nécessaires» peut-on lire dans le communiqué. 

Auteur :Admin

%d blogueurs aiment cette page :